Les Signes de L'heure djurdjurakabylie

Aller au contenu

Menu principal :

Les Signes de L'heure

Religion > Hadithe
LES SIGNES PRÉCURSEURS DE L'HEURE

 

LES SIGNES PRÉCURSEURS DE L'HEURE

 

LES PETITS ET LES GRANDS

 

Par Dr. Izzedine Houssayn Al-Cheikh

 

SUIVI DE LES PRÉPARATIFS

POUR LE JOUR DE LA RÉSURRECTION

 

Par Ibn Hajar Al-Askalani

 

أشْـــرَاطُ الــــــسَّــــاْعــــة

 

Traduit par Fawzi Ali Mohammad

 

Édition revue et corrigée par Fadi Mohammad Hassan

 

DAR Al-KOTOB AL-ILMIYAH Beyrouth – Liban

 

أشْـــرَاطُ الــــــسَّــــاْعــــة

index

INTRODUCTION    

PREMIÈRE PARTIE LES PETITS SIGNES

1 - La mission prophétique et la mort du Prophète    

2 - La conquête de Jérusalem

3 - La clavelée des brebis (la peste de 'Amwas)..

4 - La surabondance d'argent et le déterrement des trésors

5 - Les séditions         

6 - La bataille de Ciffine        

7 - L'apparition des khawarej  

8 - L'apparition des faux prophètes   

9 -La propagation de la paix et de l'aisance   

10 - L'apparition d'un feu au Hijaz    

11 - La lutte contre les Turcs  

12 - L'apparition de la police à la fin des temps pour soutenir les gouverneurs injustes

13 - La multitude des tueries

14 - La disparition de la loyauté        

15 - L'imitation des traditions des générations passées         

16 - L'engendrement de la servante sa maîtresse       

17 - L'apparition des femmes nues    

18 - La rivalisation dans les constructions de la part des pâtres. 21

19 - Le salut privé et la propagation du commerce    

20 - L'avarice, le dévergondage et la rupture du lien de parenté

21 - L'insouciance de l'acquisition des biens 

22 - Le temps où il n'y aura que l'usurier       

23 - L'apparition de la transformation, des séismes et de la diffamation

24 - L'adultère, le port de soie et la consommation du vin.   

25 - L'injustice des gouverneurs        

26 - Le vivant souhaite être à la place du mort          

27 - Le croyant deviendra mécréant et le mécréant croyant    

28 - L'endurant sera pareil à celui qui tient une braise           

29 - La vantardise dans la construction des mosquées          

30 - Une pluie destructrice     

32 - L'abondance de lecteurs et la pénurie des ulémas          

33 - La mort subite     

34 - Le règne des faibles d'esprit       

35 - Le rapprochement des temps      

36 - La lie du peuple sera la plus heureuse     

37 - La sédition qui emportera les Arabes     

38 - La guerre contre les juifs

39 - Lorsque la communauté aura accompli quinze choses      

40 - L'Euphrate découvrira un trésor en or    

41 - Le rapprochement des marchés  

42 - La campagne des nations contre les musulmans 

43 - L'apparition de sept séditions       

44 - Le choix entre l'immoralité et l'incapacité            

45 - La ruée sur l'imamat        

46 - Les âgés imiteront les jeunes.     

47 - La véracité des visions du croyant         

48 - La transformation de la presqu'île Arabique en prés et rivières  

49 - L'apparition de trois séditions: «Al-Ahlas», «Al-Dahma'» et «Al-Douhayma» 

50 - L'abondance de mensonges, le faux témoignage et la dissimulation de la vérité

51 - Une prosternation vaudra le bas monde 

52 - L'antagonisme entre les coeurs   

53 - L'enflement de la lune    

54 - Le temps où tout le monde se rendra au pays de Châm  

55 - La multiplicité des foudres et des séismes                    

56 - Le nombre des femmes dépassera celui des hommes     

57 - L'apparition d'un homme de Qahtan qui subjuguera les gens    

58 - La parole des bêtes féroces et des choses inertes           

59 - L'Islam disparaîtra et les gens en sortiront en masse      

60 - L'armée qui attaquera la Ka'ba   

61 - Le grand carnage et la conquête de Constantinople         

 


 

 

DEUXIÈME PARTIE LES GRANDS SIGNES

1- Le premier signe: L'apparition du Mahi attendu - que la paix  soit sur lui -

Son nom et ses qualités

Le lieu de sa sortie et la description de son époque

Des événements qui auront lieu du temps de Mahdi:

2 - Le deuxième signe: L'apparition de l'Antéchrist - le borgne

Ibn Çayyad sera-t-il l'Antéchrist ou non?

L'antéchrist vivait-il du temps du Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue -? .

Ibn Çayyad est-il l'Antéchrist?

Les dires des ulémas au sujet de Ibn Çayyad

A - Le temps de son apparition

B - L'endroit de son apparition et son séjour sur la terre.

C - Les tentations et les miracles produits par l'Antéchrist    

D - Les pays auxquels il n'entrera pas

E - Qui tuera l'Antéchrist, et quel sera le sort de ceux qui l'auront suivi?

F - Les versets coraniques qui prémunissent le croyant contre l'Antéchrist     

3 - Le troisième signe: La descente de Jésus - qu'Allah le salue

1 - La vie de Jésus, sa description et les preuves de sa descente

2 - Sa conduite vis-à-vis des gens      

4 - Le quatrième signe: L'apparition de Ya'jouj et Ma'jouj (Gog et Magog)

La description de ces deux peuples   

Les preuves de leur apparition           

Leurs actes, leur conduite et leur mort           

5 - Le cinquième signe: Les trois effondrements       

6 - Le sixième signe: la fumée

7 - Le septième signe: Le lever du soleil de son couchant

8 - Le Huitième signe: L'apparition de la bête de la terre:

A - La bête de la terre            

B - La description de la bête.

C - Le lieu de son existence et le nombre de fois de sa sortie           

9 - Le neuvième signe: Dzoul Souwayqitayn détruira la Ka'ba.

10 - Le dixième signe: Un feu conduira les gens à l'endroit de leur rassemblement 

Le moment de la venue de l'Heure et sa description

LES PRÉPARATIFS POUR LE JOUR DE LA RÉSURRECTION

Les Deux        

Les Trois        

Les quatre      

Les cinq          

Les six

Les sept          

Les huit          

Les neuf         

Les dix           


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux,
le Très Miséricordieux

 

INTRODUCTION

L'heure, en principe, signifie la fraction du jour ou de la nuit [et qui est de 60 minutes]. Conventionnellement, elle signifie la résurrection. Elle est appelée ainsi parce que le Jugement sera réglé dans un court laps de temps, ou parce qu'elle survient à l'improviste dans un moment où toutes les créatures seront mortes à la suite d'un seul cri.

Les signes précurseurs sont les phénomènes qui précèdent le jour de la résurrection en annonçant son approche, ou bien, comme on a avancé, ils seront ses causes. L'Heure est appelée aussi «la résurrection» ou bien parce qu'elle annonce son avènement, car tout ce qui va arriver est proche, ou parce qu'elle avertit les gens avec ce qu'elle apporte comme choses très graves.

L'heure a trois significations:

La «petite heure» qui signifie la mort d'une personne, car on dit: «L'heure d'un tel s'est dressée» qui veut dire que sa mort est imminente.

Qui signifie la mort de toute génération. Car Aïcha -Qu'Allah l'agrée - a dit: «Quand les bédouins venaient trouver le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue- , ils lui demandaient au sujet de l'Heure, et quand est-ce qu'elle se dressera? Il regardait le plus jeune d'entre eux et répondait: «Lorsque celui-ci atteindra l'âge de décrépitude, l'Heure se dressera».

3- L'Heure Suprême qui est mentionnée dans le Coran selon

ce verset: «Les gens t'interrogent au sujet de l'Heure» [Coran XXXIII,63],

c'est à dire le jour où tous les gens seront ressuscités et quitteront leurs tombes pour le Compte et la rétribution.

Les signes de l'Heure sont de deux sortes:

1 - Les petits signes qui précèdent l'Heure Suprême de périodes plus ou moins longues, comme: le déclin de la science, la diffusion de l'ignorance, la consommation du vin et la rivalisation dans les constructions très élevées...

2 - Les grands signes qui apparaîtront peu avant l'Heure Suprême comme «l'avènement de l'Antéchrist, la descente de Jésus - Que la paix soit sur lui - et la Sortie de Gog et Magog (Ya'jouj et Ma'jouj)».

Les ulémas ont divisé les signes précurseurs de l'Heure en trois parties:

1 - Ceux qui se sont pas encore déjà produits

2 - Ceux qui sont apparus et ne cessent de se manifester et se succèdent.

3 - Ceux qui ne sont pas encore apparus jusqu'à maintenant.

Dans cet ouvrage, j'ai cité la première partie, en me référant au Coran et à la Sunna sans observer leur ordre chronologique, faute de sources, et j'ai cité ce que les ulémas ont parlé de leur production. Quant aux autres j'ai observé leur ordre en me référant à l'histoire et l'actuel. Par exemple: en premier lieu j'ai parlé des désordres puis du déclin de la science, car les premiers ont eu lieu du temps des compagnons comme début et après j'ai parlé de la destruction de la Ka'ba par les mains des Abyssins, et la production du vent qui s'emportera des âmes des croyants, après avoir cité les signes les petits aussi bien que les grands, car le commencement des petits signes se sont produits du temps des Compagnons - Qu'Allah les agrée tous -.

 

PREMIÈRE PARTIE LES PETITS SIGNES

 

1 - La mission prophétique et la mort du Prophète

Le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - avait informé les gens que sa mission est une preuve et le premier de ces signes.

Sahl Ben Sa'd - qu'Allah l'agrée - a dit: «J'ai vu. le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - étendre ses deux doigts: Le médium et le pouce - en disant: J'ai été envoyé, moi et l'Heure ainsi». (Boukhari et Mouslim).

Al-Qourtoubi a dit: «Le prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - était le premier signe car il était le dernier des prophètes et aucun autre ne viendrait après lui jusqu'au jour de la résurrection».

Quant à sa mort, le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit à 'Awf Ben Malek:

«Compte bien six signes qui apparaîtront avant l'Heure.. d'abord ma mort, puis la conquête de Jérusalem, après une épidémie qui vous frappera comme la clavelée frappe les brebis, puis une surabondance de richesses telles qu'un don de cent dinars laissera celui qu'il aura re,cu plein de dégoût, puis une sédition qui aura lieu après une trève conclue avec Banou Al-Apfar (les Byzantins) qui vous trahiront et marcheront sur vous en quatre-vingts étendards».

Sa mort était l'une des grandes calamités qui avaient atteint les musulmans et un grand désastre qui avait rendu le bas monde en une obscurité aux yeux de ses Compagnons. A cet égard, Anas Ben Malek - Qu'Allah l'agrée - a dit: «Le jour où le Prophète -Qu'Allah le bénisse et le salue - entra à Médine, tout fut éclairé, mais quand il mourut tout devint obscur. Après que nous eûmes terminé son enterrement, nous désavouâmes nos cœurs».

Après sa mort, les révélations furent interrompues, les séditions commencèrent à apparaître et beaucoup des Arabes apostasièrent. Voilà pourquoi sa mort fut pour les musulmans un grand désastre. 'Ata' Ben Rabah a rapporté que le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - disait: «Lorsque l'un d'entre vous sera atteint d'un malheur, qu'il se rappelle de ma mort qui est le plus grand des malheurs». Plusieurs d'entre les compagnons perdirent la raison ou devinrent comme des muets, ce qui porta Abou Bakr Al-Ciddiq - Qu'Allah l'agrée - à dire: «Si ta mort dépendait de toi, nous nous aurions sacrifié pour toi nos propres personnes». Fatima, la fille du Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - dit ensuite aux compagnons; après l'enterrement: «Comment vous avez pu, de bon gré, répandre le sable sur le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue -?» On a rapporté aussi qu'elle a pris une poignée de ce sable, la huma et dit ensuite:

Qu'est-ce qui m'empêche de humer le sable de Mouhammad, Quand, plus tard, on n'humera ni le musc ni l'ambre.

J'ai été atteinte d'un malheur s'il avait atteint les jours  Ils les aurait transformés en nuits

2 - La conquête de Jérusalem

En effet, Jérusalem fut conquise du temps du calife 'Omar Ben Al-Khattab - qu'Allah l'agrée - l'an 16 après l'Hégire, qui en expulsa les juifs et les chrétiens et bâtit une mosquée qui fut une qibla. A ce propos, 'Oubayd Ben Adam a rapporté: «J'ai entendu 'Omar Ben Al-Khattab dire à Ka'b Al-Ahbar: «Où vois-tu que je dois prier?» Il lui répondit: «A mon avis, tu dois prier derrière Al- Çakra» (le grand rocher). De cette place, tu verras tout Jérusalem devant toi». Et 'Omar de répliquer: «Tu veux que j'imite les juifs. Non! Je prie là où le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - avait prié [lors du voyage nocturne - Isra']». Il s'avança en se dirigeant vers la qibla et fit sa prière. Puis il balaya la place en mettant la saleté dans le pan de son manteau et les gens la nettoyèrent ensuite. Jérusalem fut conquise deux fois: la première du temps de 'Omar et la deuxième du temps des Ayoubites quand Çalaheddine la conquit [après la guerre des croisades]. Elle sera conquise, avec la permission d'Allah, une troisième fois par un groupe de croyants qui méritera la victoire d'Allah - à Lui la

puissance et la gloire - [en en expulsant les juifs qui l'occupent actuellement]. Or, en ce temps-là, l'arbre et la pierre parleront et diront: «O musulman, ô serviteur d'Allah, voilà un juif qui se cache derrière moi, viens et tue-le».

3 - La clavelée des brebis (la peste de 'Amwas)...

Cette clavelée, citée dans le hadith précédent, fut la peste qui a atteint les musulmans du temps d'Omar Ben Al-Khattab au pays de Châm l'an 18 et causa la mort d'un grand nombre d'hommes, y compris Abou 'Oubaydallah Al-Jarrah.

4 - La surabondance d'argent et le déterrement des trésors.

En ce temps-là, l'homme prendera la Zakat de ses biens pour en faire une aumône, restera un mois à chercher les pauvres mais il n'en trouvera personne à l'accepter car tous les gens se seront suffis. Et chacun lui répondra: «Je n'en ai plus besoin».

Ceci fut réalisé du temps des Compagnons après les conquêtes qu'ils ont effectuées et le partage des richesses des Perses et des Byzantins qu'ils ont prises comme butin de guerre. Puis du temps du Calife 'Omar Ben 'Abdul 'Aziz où les gens vivaient dans l'aisance et nul n'avait accepté la zakat, car ce qu'il possédait lui suffisait. Et à la fin des temps cela aura lieu et se répétera, peut-être après l'apparition du Mahdi. attendu, comme a prévu le prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue -. En ce temps-là, les gens prendront l'argent par la poignée de la main, et la terre fera sortir ses trésors tels que l'or et l'argent. Il se pourrait, qu'à la fin des temps, l'argent soit surabondant et les gens n'auront plus besoin pour le prendre, car ils ont constaté que l'argent est une tentation et la plupart des séditions et des malheurs sont dûs à l'argent, et ils refuseront d'en prendre pour éviter ces malheurs. A cet égard, Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «La terre fera sortir ses trésors d'or et d'argent, le meurtrier dira alors: «C'est à cause de cela que j'ai tué. A son tour, celui qui a rompu le lien de parenté dira: «C'est à cause de cela que je l'ai fait». Et le voleur, quant à lui, s'écriera: «C'est à cause de cela que ma main a été coupée. Tous ceux-là se détourneront de l'argent sans en rien prendre.

5 - Les séditions

Lors de leur avènement, le musulman sera brouillé sans connaître la vérité. Chaque fois qu'une d'elles se produira, il dira: «Celle-ci va causer ma perte», mais une autre ne tardera pas à venir. Abou Moussa Al-Ach'ari a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Avant l'Heure, il y aura des séditions pareilles aux fragments d'une nuit obscure. Au matin, l'homme sera croyant et le soir un mécréant, ou vice versa. Celui qui sera assis sera meilleur que celui qui marche et celui-ci meilleur que celui qui court. Brisez donc vos arcs, coupez les cordes et détruisez vos sabres par les pierres. Si vous en serez atteints, soyez comme le meilleur des deux fils d'Adam». (Tirmidhi). Cette dernière expression signifie: qu'il soit comme Abel (Habil) que son frère Caen l'a tué.

En commenttant ce hadith, Al-Nawawi a dit qu'il ne faut pas participer aux combats au moment de ces séditions. Mais les ulémas ne sont pas d'accord sur ce point et comment si un musulman ne devrait pas se défendre si on veut le tuer? Ce qui est vrai et logique consiste à combattre pour faire triompher la vérité comme il est dit dans ce verset: «Combattez le groupe qui se rebelle jusqu'à ce qu'il se conforme à l'ordre d'Allah». {Al-Hujurat 9}.

Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - avait informé les gens que ces séditions entreront dans toutes les maisons sans exception. D'après Ousama Ben Zayd: «Un jour, le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - se tint sur un des tertres de Médine et dit à ses compagnons: «Voyez-vous ce que je vois moi-même? Je vois les places des séditions à travers vos demeures telles les endroits où la pluie tombe». Ces séditions viendront de l'Est. Un jour, Salem Ben 'Abdullah Ben 'Omar se leva en orateur en Iraq et dit: «0 habitants de l'Iraq! Je ne vous demande pas au sujet du péché véniel ni vous accuse du péché capital. J'ai entendu Abou 'Abdullah Ben 'Omar raconter que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: la sédition viendra de ce côté» en faisant signe de sa main vers l'Est, d'où se lèvent les deux cornes du démon».

Quant à Ibn Hajar, il a avancé que la première sédition parut en orient, elle causa la division des musulmans, et de ce même côté naquirent les différentes sectes telles que les «Khawarej», les «Chi'ites». les «Batinya», les «Qadarya», les «Jahmya», et les «Mou'tazila». A savoir aussi que du côté de l'orient furent émanées les fausses doctrines, de la part des Perses, des Mages, des Mazadééns, des manichéistes, des mazdékites, des Indiens, du Boudhisme, des Qadinistes et des Baha'ites1.

En parlant des séditions, le prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a montré qu'il y a d'abord une prophétie et une miséricorde, puis il y aura un califat et une miséricorde, puis un calife rusé, puis il y aura de la tyrannie, de l'arrogance et de la corruption. Les gens alors se permettront de porter la soie, de forniquer, et de consommer le vin, ils vivront dans l'aisance et triompheront jusqu'à ce qu'ils rencontreront Allah.

La prophétie a cessé depuis la mort du Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - et le califat qui a duré sans qu'il n'y eût de meurtre mais qui s'est terminé avec l'assassinat de 'Othman Ben 'Affan - qu'Allah l'agrée - et fut achevé par son martyre, puis la destitution de Al-Hasan - Qu'Allah l'agrée - puis il y eut de disputes du temps des oumayades ainsi que de l'injustice jusqu'à ce que Mou'awiya fut élu calife, puis il y eut de la tyrannie et de l'arrogance du temps des 'Abbasites..».

Houdhaïfa - qu'Allah l'agrée - a dit au Messager d'Allah -Qu'Allah le bénisse et le salue -: «Après tout ce bien, y aura-t-il de mal? - Oui, lui répondit-il. - Comment pourra-t-on se prémunir contre lui? - Par l'épée. - Et après cela? - Un règne sur la lie du peuple et un armistice conclu avec une arrière-pensée. Ensuite? -Des gens qui appelleront à un égarement. S'il y aurait après cela un calife, il te traiterait avec dureté et s'emporterait injustement de tes biens. Tu devrais lui obéir, sinon, tu devrais endurer.

En effet, il y eut la guerre contre les apostasiés du temps de Abou Bakr, la sédition qui eut lieu entre les partisans de Othman et ceux de 'Ali, puis ceux qui prêchaient l'égarement au pays de châm et de l'Iraq.

 

(1) Les Mazdééns sont les disciples de Zaraostre et son père naquit en Azarbijane. Ils croient que la lumière et l'obscurité, les deux opposées, sont le principe de la création du monde, et qu'Allah est leur créateur. La Perse est leur patrie originelle.

1 Les Manichéistes sont les disciples de Mani - ou Manès - Ben Falek le Mage, dont leur dogme est pareil au premier.

- Les Mazdékites, les disciples de Mazdak Ben Bakhdad qui prêchait le libertinage, l'association des hommes et des femmes au fonds public dont le communisme est l'une de ses expansions.

- Le Boudhisme est une religion qui apparut en Inde dont le fondateur était Sedharte Jutama surnommé Boudha, qui signifie le savant. Ses disciples le considèrent comme le fils d'Allah et le rédempteur qui a racheté le genre humain du péché et qui assume, à la place des hommes, toute la responsabilité de leurs péchés. C'est une religion qui pousse à la vie austère, au refus du bien- être, qui appelle à l'amour et à l'indulgence.

- Les Qadyanistes croient que leur chef Ghoulam Ahmad est le christ et que la prophétie n'a pas pris fin avec Mouhammad, et que Jibril porte les révélations à Ghoulam et que tout musulman est incrédule. Ils permettent les boissons alcooliques. Leur mouvement fut fondé en 1800 à l'aide des Anglais dans le continent Indien dans le but de faire éloigner les musulmans de leur religion. - Les Baha'ites - le fondateur de leur doctrine est le Mirza 'Ali Mouhammad Al-Chirazi surnommé «Al-Bab». Ils appellent à l'abolition du Coran, à la destruction de la ka'ba et l'abolition du pèlerinage.


6- La bataille de Ciffine

La prédiction du Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - fut réalisée quand il a dit: «l'Heure n'arrivera pas avant que deux personnages n'en vinrent aux mains. Tout deux prêcheront la même chose. En fait, cette tentation eut lieu entre les partisans de 'Ali Ben Abi Taleb et Mou'awya. A cet égard, Zayd Ben Wahb a raconté: «Etant un jour chez Houdhaïfa, il nous dit: «Comment allez-vous agir alors que vos coreligionnaires se battent par l'épée?» Nous lui répondîmes: «Qu'est-ce que tu nous conseilles de faire?» Il répliqua: «Voyez le groupe qui appuie 'Ali et mettez-vous à son côté car il a raison». Cette guerre civile eut lieu à Ciffine au mois de Dzoul-Hijja l'an 36 après l'Hégire. Le nombre des victimes s'éleva à soixante-dix mille hommes. L'armée de Mou'awya était de 135000 et celle de 'Ali de 120000, ou 130000 parmi les habitants de l'Iraq. Le groupe injuste était celui de Mou'awya qui avait tué 'Ammar, comme le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - avait prédit.

7 - L'apparition des khawarej

D'entre les signes de l'Heure, fut l'apparition d'un groupe appelé «Les khawarej» qui s'étaient soulevés contre 'Ali et qui faisaient partie de ses partisans, après «l'arbitrage». Ils s'étaient rassemblés dans un village, près de Koufa, appelé «Haroura». Ils prêchaient une doctrine qui consistait à considérer comme mécréant toute personne qui commet un péché capital et sera éternisé dans l'Enfer, que Mou'awya aussi bien que 'Ali sont tout deux des incrédules, ainsi qu'une foule de Compagnons. Ils se permettaient la tuerie en détruisant ainsi la religion de l'Islam. Ils s'adonnaient aux actes cultuels sans toutefois bien connaître les sentences du Livre d'Allah. Parmi eux se trouvait un homme du nom «Dzoul-Khouwaysira» il) auquel le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a fait allusion en disant: «Il y aura des gens qui sortiront de la religion comme une flèche qui traverse une cible».

A ce propos, «Abdullah Ben Mas'oud a rapporté que le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «A la fin des temps, il surgira un peuple de jeunes gens, à l'esprit perverti qui liront le Coran sans que celui-ci dépasse leurs gosiers et diront les plus belles paroles. Ils transperceront la religion telle une flèche lancée par l'arc». Dans une autre version, il est dit: «Des gens surgiront du côté de l'Orient en sorte que chaque génération fera son apparition, une autre la succédera. Et de ceux-là surgira l'Antéchrist».

Une fois la bataille de Ciffine terminée, et après le compromis conclu entre les habitants du Châm et ceux de l'Iraq pour recourir à l'arbitrage et le retour de 'Ali à Koufa, Les khawarej se séparèrent de lui à savoir que leur nombre dans l'armée de 'Ali variait entre 8000 et 16000. Ils s'installèrent à Haroura'. 'Ali leur envoya Ibn 'Abbas - Qu'Allah l'agrée - qui eut une longue discussion avec eux. Certains d'entre eux se soumirent à 'Ali qui monta en chaire dans la mosquée de Koufa pour faire un discours. Mais les Khawarej appelèrent les uns les autres de tous les coins de la mosquée en s'écriant: «Pas de sentence que celle d'Allah. Tu t'es soumis à l'arbitrage des hommes sans suivre les sentences du Livre d'Allah». Il leur répondit: «Nous vous devons ces trois choses: de ne pas vous empêcher à fréquenter les mosquées, de ne pas vous priver du butin des musulmans et de ne plus livrer bataille à moins que ne vous produisiez du désordre». Mais ils se furent réunis et tuèrent les musulmans qui passaient par eux. Ils tuèrent 'Abdullah Ben Khattab Ben Al-Arat et crevèrent le ventre de sa femme. Lorsqu'Ali fut mis au courant de leur faire, il leur demanda de lui livrer les auteurs de ce crime, mais ils lui répondirent: «Nous sommes les auteurs».

Alors 'Ali fit ses préparatifs pour les combattre et il les rencontra dans un endroit appelé «Nahrawan». Il les mit en déroute.

Dans le même sens, Abou Sa'id Al-Khidri a rapporté: «Étant un jour chez le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - alors qu'il procédait au partage d'un butin, Dzoul-Khouwaysira arriva et dit: «O Messager d'Allah, sois équitable!» Il lui répondit: «Malheur à toi! Qui donc serait équitable si je ne l'étais pas moi- même? Tu es déçu et perdant, si je ne suis pas équitable». 'Omar s'écria: «O Messager d'Allah! Laisse-moi trancher la tête à cet homme». -Laisse-le, répliqua le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue -, car il a des compagnons que l'un de vous pourra mépriser sa prière à l'égard de la leur, son jeûne à l'égard du leur. Ils liront de Coran sans que celui-ci dépasse leurs gosiers. Ils transperceront la religion telle une flèche lancée par un arc. Parmi eux, existe un homme noir (nègre) dont l'une de ses mains sera comme un sein de la femme, ou un morceau de chair tremblotant. Ils se précipiteront lors de la sédition des hommes».

Abou Sa'id affirma cela et ajouta: «J'atteste que 'Ali Ben Abi Taleb a combattu ces gens-là et j'étais avec lui. Il ordonna de lui amener un homme en faisant sa description, et une fois en sa présence, je constatai qu'il était comme le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - l'avait décrit».

Ce hadith démontre que 'Ali - Qu'Allah l'agrée - était avec la vérité et ce groupe d'hommes étaient des apostasiés.

Al-Hafedh Ibn Maja a dit au sujet des Khawarej: «Ils n'ont apporté que le malheur, et ont persévéré dans l'application de leur dogme erroné en interdisant de lapider l'homme marié qui pratique l'adultère, de couper le bras du voleur, même ils ont imposé à la femme qui a ses menstrues de prier, et ils ont considéré comme mécréant celui qui délaisse l'ordre de faire le bien et interdire le blâmable s'il en est capable.

De ces Khawarej ont surgi d'autres sectes telles que les «Qaramita», «Imsâelya» qui vivent de nos jours, et dans le pays de l'Inde, on cite: «Les Abadya», «Al-Azariqa», «Les Najdyia» et «Les Harourya».

Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a ordonné de tuer les Khawarej ce qui prouve qu'ils sont dans l'erreur et qui sont loin de l'Islam, et leur existence nuit à cette religion. Car il est dit dans un hadith: «Lorsque vous rencontrez ces gens-là, tuez-les, et vous en serez récompensés jusqu'au jour de la résurrection».

8- L'apparition des faux prophètes

Ceci fait partie des signes de l'Heure, et ils seront au nombre de trente dont chacun prétendera être un prophète. A cet égard, Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «L'Heure n'arrivera pas avant que trente hommes ne fassent apparition dont chacun d'eux prétendra qu'il est l'envoyé d'Allah». Et dans un autre hadith rapporté par Houdhaïfa, il est dit: «Parmi ma communauté, il y aura des faux prophètes dont vingt-sept hommes figureront parmi eux. Or, je suis le dernier des prophètes et nul prophète ne viendra après moi».

Du temps des Compagnons, plusieurs firent leur apparition tels que Mousaylama le menteur, Al-Aswad Al-'Ansi et Sajjah la devineresse.

De nos jours, on cite: Al-Moukhtar Al-Thaqafi, et avant lui Al-Mirza 'Abbas qui naquit à Téhéran l'an 1233 Hégire et mourut en Palestine en 1309. Au Soudan, il y eut Mahmoud Mouhammad Taha qui a égaré beaucoup des gens et fut mis à mort en 1985. D'autres surgiront plus tard comme il est dit dans ce hadith rapporté par Jaber Ben 'Abdullah qui a entendu le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - dire: Avant l'arrivée de l'Heure, il y aura des gens qui prétenderont être des prophètes, tels que l'homme qui vit à Yamama, un autre à San'a, un autre de la tribu de Himyar et enfin l'Antéchrist qui sera le plus dangereux».

9 -La propagation de la paix et de l'aisance

Le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit dans un hadith que l'Heure n'arrivera pas avant que l'homme ne sache que sa femme fera le voyage de l'Iraq à la Mecque sans redouter que les détrousseurs de la route. Ceci eut lieu du temps des Compagnons lorsque les musulmans avaient conquis les pays pour prêcher l'Islam.

Ce qui appuie cela sont les dires du Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - à 'Adyi Ben Hatem: «O 'Adyi, lui dit-t-il, as-tu visité Al-Hira?» - Non, lui répondit-il, je n'ai pas vu cette ville mais on m'a parlé d'elle. Et le prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - de repartir: «Si tu vis longtemps, tu verras la femme faire le voyage seule entre Al-Hira (et la Mecque) pour y venir accomplir la circumambulation autour de la Ka'ba ne redoutant qu'Allah».

A cette époque, il y aura une surabondance d'argent, la justice sera répandue à la place de l'injustice. Ce sera du temps du Mahdi. qu'on attend sa venue, et de Jésus - Qu'Allah le salue -. Et c'est Allah qui est l'Omniscient.

10 - L'apparition d'un feu au Hijaz

En effet, ce phénomène apparut au pays de Hijaz à proximité de Médine l'an 654 après l'Hégire. Ce hadith rapporté par Abou Hourayra a parlé de cela. Car le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «L'Heure ne se dressera pas avant qu'un feu ne jaillisse à Hijaz et qui éclairera les cous de chameaux à Ba,cra». On a rapporté que ce feu dura trois mois et les femmes, à Médine, filaient à sa lumière.

Abou Chama a décrit cet événement et dit: «Le mercredi le 3 du mois de Joumade II l'an 654, un grand retentissement se produisit, puis la terre s'ébranla en secouant les demeures une heure après une autre, et ceci dura jusqu'au jour de vendredi, puis un grand feu jaillit à Al-Harra (Une banlieue de Médine) près des habitations de Banou Quouraydha. Nous pûmes le voir de nos maisons à Médine. De flots de feu coulèrent dans la vallée de «Chadha», en jetant des étincelles volumineuses comme des châteaux».

11 - La lutte contre les Turcs

Cette lutte eut lieu du temps des Compagnons au début du califat de Banou Oumaya. Les Arabes mirent les Turcs en déroute et firent un grand butin.

A cet égard, Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «L'Heure ne se dressera pas avant que vous n'ayez combattu les Turcs aux petits yeux, aux visages rouges, aux nez camus, dont leurs visages ressemblent aux boucliers couverts de grosse peau. Et l'Heure ne se dressera pas avant que vous n'ayez combattu des gens qui chaussent des sandales en poils tressés».

Cette description s'applique aussi sur les Tatars qui avaient envahi les pays islamiques en tuant un grand nombre d'hommes, mais ils ne tardèrent pas à embrasser l'Islam et devinrent des musulmans fervents, à savoir qu'avant leur conversion, ils avaient dénigré le Coran en attachant le Coran aux cous des chiens.
12 - L'apparition de la police à la fin des temps pour soutenir les gouverneurs injustes

Ces policiers seront d'entre les damnés de l'Enfer et qui fustigeaient les hommes à l'aide de fouets pareils aux queues des vaches, soit en caoutchouc ou électriques. Ces gens-là sont les pires des gens et les auxiliaires et les bras droits des gouverneurs, et qui seront pires que les mages, comme il est dit dans un hadith rapporté par Ibn 'Abbas. Ces policiers surgirent depuis longtemps et ne cessent d'exister de nos jours où ils exercent leur pire travail.

13 - La multitude des tueries

Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Par Celui qui tient mon âme en Sa main, le bas monde ne disparaîtra pas avant qu'un jour n'arrive où le meurtrier ne saura pas pourquoi il a tué ni la victime pourquoi elle a été tuée». On lui demanda: «Comment cela pourait-il arriver?» Il répondit: «L'auteur et la victime seront tout deux en Enfer».

En effet cette tuerie débuta par le meurtre de 'Othman - Qu'Allah l'agrée - puis les guerres se succèdèrent dans différents pays sans savoir les raisons pour lesquelles elles ont été déclenchées, et où un grand nombre de musulmans furent tués.

N'oublions pas, à ce propos, les armes de la destruction massive.

La communauté musulmane, qui avait subi les séditions, les différentes guerres et la multitude de tueries, jouira de la miséricorde d'Allah, car, dans l'Au-delà, elle n'aura pas à rendre compte car elle a été châtiée, en ce monde, par les tueries, les tremblements de terre et les séditions, comme il est dit dans un hadith prophétique.

14 - La disparition de la loyauté

Placer l'homme convenable à la place convenable est l'une des raisons très importantes pour maintenir le pilier de la communauté et assurer le bien du pays et des hommes et la renaissance de la civilisation. Mais une fois cette loyauté disparue, alors tout sera renversé et les fors intérieures des gens seront corrompus. Des hommes inaptes et indignes seront investis de pouvoir et le désordre ne tardera pas à se répandre. Et c'est bien ce qu'a prédit notre Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue -. Donc la disparition de la loyauté est à l'origine de la corruption des fors intérieurs des gens. Il a dit à ce propos:

«La loyauté est descendue dans le fin fond des cœurs des hommes; ensuite ils ont connu son existence par le Coran et par la Sunna. L'homme s'endormira; on lui enlèvera la loyauté en sorte de n'en laisser qu'une trace comme une petite tache. Il s'endormira de nouveau; on la lui enlèvera et il en restera une trace pareille à une ampoule, telle l'ampoule produite par un charbon incandescent tombant sur ton pied; l'ampoule crèvera, mais il n'y aura rien dedans. Alors les hommes feront des pactes auxquels il sera rare que quelqu'un apporte la loyauté. On dira: Il y a chez les banou Un tel, un homme loyal. On dira d'un homme: comme il est endurant! Et cependant, il n'aura pas dans le cœur le poids d'un grain de moutarde de foi».

Donc lorsque le for intérieur est corrompu, l'autorité sera confiée à des gens qui n'en sont pas dignes. A ce propos, on cite le hadith suivant: «Pendant que le Messager d'Allah - Qu'Allah lé bénisse et le salue - se trouvait dans une assemblée s'entretenant avec les hommes, un bédouin arriva et lui dit: «A quand l'Heure?» Mais le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - poursuivit son discours. Un homme dit alors: «Le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a entendu mais elle lui a déplu». Un autre a dit: «Plutôt il ne l'a pas entendu». Une fois le discours terminé, le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - dit: «Où est l'homme qui m'a questionné au sujet de l'Heure? - Me voilà, lui répondit-il. Et le Prophète de repartir: «Lorsque la loyauté aura disparu». Et comment elle diparaîtra? reprit le bédouin. - Quand l'autorité sera aux mains de ceux qui n'en seront pas dignes. Alors attends-toi à voir venir l'Heure».

Donc celui qui sera investi du pouvoir sans en être digne, il rencontrera certainement des moments critiques, et il se pourra qu'il suive ses passions, pour dévier de la vérité et soit injuste avec ses sujets. A ce moment-là, les hommes commetteront des actes que tout musulman les méprisera. Citons parmi ces actes le délaissement de la prière surtout en commun. A cet égard, 'Oubada Ben Al-Çamet a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Il y aura des gouverneurs qui, préoccupés par d'autres affaires, retarderont la prière de son moment déterminé. Considérez donc que cette prière comme surérogatoire en l'accomplissant avec eux. Et dans une autre version, on trouve cet ajout: «Et ils introduiront des innovations. Et dans le même sens, on a rapporté qu'on a demandé au Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue -: «Dans ce cas, qu'est-ce que tu nous ordonnes de faire?» Il a répondu: «Écoutez et obéissez. Ils ne seront alors responsables que ce dont ils sont chargés et vous assumerez ce dont vous êtes chargés».

15 - L'imitation des traditions des générations passées

Parmi les grandes tentations que les musulmans ont subis, ce fut l'imitation aveugle d'autres nations soit dans leurs actes, soit dans leur morale, surtout les juifs et les chrétiens.

Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «L'Heure Suprême n'arrivera pas avant que ma communauté ne suive ceux qui l'ont précédée empan par empan et coudée par coudée. On lui dit: «Comme les Perses et les Byzantins? O Messager d'Allah. Il répondit: «Et quel autre peuple, sinon ceux-là?».

Ibn Battal a dit: «On fit connaître (par révélation) au Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - que sa communauté suivra les innovations, les passions et le bien-être. Surtout de nos jours qui sont pleins par des nouveautés diverses telles que la mode et les expositions des parures. Ce fut, en réalité, un miracle de la part du Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - qui a mis en garde sa communauté contre cela et qu'il y aura des tentations de la part des femmes, l'amour de l'argent, des passions, du pouvoir et autre. Nous n'avons qu'à dire: «Il n'y a ni force ni puissance qu'en Allah».

16 - L'engendrement de la servante sa maîtresse

D'entre les signes de l'Heure le fait qu'une esclave engendre un fils qui sera la maître de sa mère, c'est comme un homme qui épouse une esclave ou une captive de guerre, puis elle lui engendre un fils qui sera en tant que son maître, surtout en temps de guerre où les femmes seront prises comme captives. Car lorsque l'homme a de rapports avec une esclave et celle-ci lui enfante un fils, celui-ci sera considéré comme le maître de sa mère.

Il se peut que cela signifie encore la désobéissance de l'enfant à ses parents sans garder la piété filiale, et alors cet enfant traitera sa mère d'une façon très mauvaise, tout comme un homme qui insulte son esclave, la frappe et la charge de ce dont elle n'est pas capable de supporter; et ceci est pris au figuré.

17 - L'apparition des femmes nues

Le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - fit connaître aux gens que vers la fin des temps, il y aura des femmes perverses qui porteront des vêtements serrés qui feront apparaître clairement les lignes de leur corps, ou d'autres transparents, en faisant paraître leurs parties intimes soit en marchant, soit en s'asseyant, qui feront des coiffures pareilles aux bosses de chameaux. Elles sont les femmes perverses, les chanteuses et les actrices, et celles qui les imitent dans leurs habits ou dans leur démarche. Ces femmes-là ont fait leur apparition de nos jours. A ce propos, le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Il y a deux catégories des damnés de l'Enfer que je n'ai pas vues, des gens tenant à la main des fouets pareils à des queues de vaches en train de frapper les hommes, et des femmes portantes des habits de parure, nues, désobéissantes, attirantes, dont les têtes ressemblent aux bosses inclinées des chameaux qui n'entreront jamais au Paradis ni sentiront son odeur, bien que son odeur se sente à une distance de telle et telle».

Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a considéré ces femmes comme nues en portant les robes ou d'autres vêtements qui épousent leur corps et qui laissent apparaître leur forme et les lignes. Ces femmes-là détournent les gens de la vérité en appelant les hommes à l'erreur et à l'égarement, et aussi à l'adultère peut-être, elles porteront aussi les perruques sans observer les règles de la pudicité.

18 - La rivalisation dans les constructions de la part des pâtres.

Avant la survenue de l'Heure, les gens rivaliseront des hautes constructions les uns avec les autres et le décor-intérieur et extérieur des demeures après qu'ils eurent été des pâtres, des nu-pieds, qui menaient les troupeaux aux pâturages, et ceci après les différentes conquêtes des musulmans, la surabondance des biens et d'argent et la rivalisation de l'amour du bas monde. Dans un hadith rapporté par 'Omar Ben Al-Khattab - Qu'Allah l'agrée - Jibril - Que la paix soit sur lui -, vint trouver le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - en tant qu'un homme étranger, et l'interrogea d'abord sur la foi, sur l'Islam, sur l'Ihsan, et ensuite sur l'Heure. Il lui répondit: «L'interrogé n'est pas plus savant que celui qui interroge».

En lui demandant de lui parler au sujet de ses signes précurseurs, il lui dit: «Lorsque la servante engendrera sa maîtresse, et lorsque tu verras les pâtres miséreux, pieds nus et mal vêtus rivaliser dans l'édification de constructions élevées». Quand Jibril partit, les compagnons demandèrent au Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue -: Qui sont ces pâtres nu-pieds, et affamés? Il répondit: «Ce sont les Arabes».

L'imam Ibn Rajab a commenté ce hadith et dit: «On confiera le pouvoir à ceux qui n'en seront pas dignes, alors les droits et les normes seront dérangés. Les bédouins au cœur dur et les ignorants, seront les maîtres des hommes, les plus riches et rivaliseront dans les constructions élévées. Ceci comportera  certainement la corruption de la religion et le bas monde. Cette rivalisation sera dûe à l'orgueil, à l'ostentation en édifiant les hautes constructions, car chacun cherchera à ce que son immeuble soit plus haut que celui des autres et en dépensant des sommes pour le décorer. Donnons comme exemple, ces gratte-ciel qui s'élèvent partout dans le monde qui exigent des grandes fortunes.

19 - Le salut privé et la propagation du commerce

Parmi ces signes figure le fait qu'un homme salue ceux qui les connait sans saluer les autres, car il est de la politesse et de la morale que l'homme salue ceux qui les connaît et ceux qui ne les connaît pas. En ce temps-là, le commerce sera proliféré au point que la femme aide son mari à l'exercer. Il y aura aussi: le faux témoignage, la discrétion de la vérité et l'expansion de la science.

20 - L'avarice, le dévergondage et la rupture du lien de parenté

Il y aura également des maladies psychiques qui se manifesteront dans la société islamique telles que: L'avarice, le dévergondage et la rupture du lien de parenté.

Dans le même sens, Anas Ben Malek a rapporté que le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «D'entre les signes précurseurs de l'Heure, il y aura le dévergondage, l'indécence, la rupture du lien de parenté, l'accusation du loyal de trahison et la confiance au perfide».

Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a affirmé que la foi vraie consiste à dire le bien ou garder le silence, d'honorer l'hôte et de ne plus nuire au voisin. Tous ces mauvais caractères et comportement, ne sont que des prodromes de la destruction du bas monde et des nations matériellement et moralement. Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Celui qui croit en Allah et au Jour Dernier, qu'il honore son hôte. Celui qui croit en Allah et au Jour Dernier, qu'il ne nuise pas à son prochain. Et celui qui croit en Allah et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou qu'il se taise».

21 - L'insouciance de l'acquisition des biens

Lorsque la probité du musulman diminue et sa foi devient précaire, il tombe dans les choses qui suscitent le doute puis dans l'illicite. Comme il est constaté de nos jours, quand les musulmans ont négligé les lois de leur religion, ils ',nt suivi leurs passions, le bas monde les a leurrés par les richesses et les faux espoirs. Ils sont tombés dans l'abîme de l'égarement, et par la suite, le musulman ne se soucie plus d'où il acquit son argent d'une source licite ou illicite. Les gens, de nos jours, ont subi deux ivresses: celle de l'ignorance et celle de l'amour du vin. Qu'Allah nous réserve sa compassion.

22 - Le temps où il n'y aura que l'usurier.

L'usure est l'une des traditions des juifs. Lorsque les musulmans pratiqueront ce fléau social, alors, il faut attendre à l'Heure, car sa propagation sera l'un de ses signes.

Si l'homme ne vit pas de l'usure, certainement, il pratiquera une chose similaire. (litt: Il sera atteint par sa poussière). Cette usure est propagée au grand jour sous ses différentes formes entre les gens qui prétendent qu'ils la pratiquent par nécessité. Or, cette nécessité exige le retour à l'application des règles et lois contenues dans le Livre d'Allah, et ceci afin qu'Allah nous accorde la bonne vie.

23 - L'apparition de la transformation, des séismes et de la diffamation.

Ce sont aussi des signes de l'Heure. Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a tout prévu quand il a dit: «Ma communauté sera éprouvée par les effondrements, par la transformation et par la diffamation». Un homme lui demanda: «Quand est-ce que cela aura lieu?» Il lui répondit: «Après l'apparition des chanteuses, les instruments de musique et la consommation du vin».

On entend par transformation celle des cœurs quand ils dévient de la voie droite et perdent leur foi. Ou selon un autre sens: L'homme sera transformé en un animal par sa nature ou par ses qualités. Quant à l'effondrement, on rappelle le séisme qui s'est produit dans la ville appelée «Al-Asnam» à l'Algérie il y a quelques années, et peut-être il y aura d'autres à l'avenir dans d'autres pays».

La diffamation sera envers des gens qui renieront la religion, tels que les athées, ou qui professeront une doctrine qui contredira les bases et les principes de l'Islam tels que les Qadarya, les partisans du libre arbitre.

24 - L'adultère, le port de soie et la consommation du vin.

Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a prévu tout cela dans un hadith rapporté par Abou 'Amer Al-Ach'ari: «Il y aura parmi ma communauté ceux qui considèreront comme licite: La fornication, le port des habits de soie (par les hommes), et l'usage des instruments de musique.

Ibn 'Arabi a commenté cela et dit: «Les gens à cette époque, trouveront que la consommation des boissons alcooliques est permise en s'y habituant et en y persévérant au point d'en faire un sujet de commerce et les vendre publiquement. D'ailleurs, on trouve, de nos jours, des états arabes et islamiques qui tolèrent ce genre de commerce. Mais ce qui sera pire encore que ces boissons, la propagation des produits narcotiques qui feront leur effet funeste sur la jeunesse. On n'a qu'à dire: «Il n'y a ni force ni puissance qu'en Allah, le Très-Haut, le Très Grand».

25 - L'injustice des gouverneurs

A la fin des temps, il y aura des gouverneurs qui traiteront leurs sujets avec injustice et tyrannie au point que la terre, malgré son étendue, devienne bien étroite devant les croyants. A cette époque, le croyant ne trouvera plus pour lui un abri à cause de cette injustice, jusqu'à ce qu'Allah le Très haut, envoie le «Mahdi.» qui établira la justice sur la terre après qu'elle eut été remplie d'injustice et tyrannie, et à ce moment-là, les habitants des cieux aussi bien que ceux de la terre en seront satisfaits.

Abou Sa'id Al-Khidri a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «A la fin des temps, un grand malheur atteindra ma communauté de la part des gouverneurs dont on n'a jamais parlé d'un autre qui lui soit pareil, au point que la terre, toute vaste qu'elle est, lui paraîtra étroite, et sera remplie d'iniquité et de tyrannie. Alors le croyant ne pourra plus les fuir et ne trouvera pour lui aucun abri. A cette époque, Allah - à lui la puissance et la gloire - enverra un homme de ma descendance qui remplira la terre de justice après qu'elle eut été remplie d'injustice et de tyrannie. Alors les habitants des cieux et de la terre en seront satisfaits. La terre fera sortir de ses biens sans en rien manquer, Allah enverra du ciel des pluies abondantes. Cet homme-là demeurera sur terre sept ou huit ans, au point que les vivants aussi bien que les morts espèreront y vivre longtemps à cause des grâces qu'Allah - à Lui la puissance et la gloire - eut envoyées aux habitants de la terre.

Le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit aussi que ces gouverneurs seront pires que les Mages.

26 - Le vivant souhaite être à la place du mort

Un jour arrivera où les gens subiront beaucoup d'épreuves, de l'injustice, de séditions et de malheurs, au point que le vivant passe par la tombe d'un mort et souhaite être à sa place. Car l'état futur sera pire que la mort, et les gens souhaiteront, à cette époque, la venue de l'Anthéchrist vers la fin des temps. Et il arrivera un jour où celui qui s'attache à sa religion, sera pareil à celui qui tient une braise dans sa main.

27 - Le croyant deviendra mécréant et le mécréant croyant

A cause des séditions et de leur violence, à la fin des temps, le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Empressez-vous de faire les bonnes œuvres, car il y aura une sédition telles les fractions de la nuit obscure où l'homme, étant croyant au matin, deviendra un mécréant le soir, ou vice versa. Il troquera sa religion contre un bien du bas monde».

Il a bien décrit ce temps-là où la foi du croyant deviendra précaire au point d'échanger sa religion contre un bien quelconque du bas monde pour obtenir un profit quelconque. Et ceci pourrait aussi inciter à commettre un crime pour des causes insignifiantes.

28 - L'endurant sera pareil à celui qui tient une braise

A cause de toutes ces calamités, de malheurs et d'épreuves, l'homme sera contraint à les endurer et sera pareil à celui qui tient une braise dans sa main. Notre époque nous porte à l'endurance, au militantisme et au déploiement des efforts. Et c'est d'Allah que nous demandons le secours.

29 - La vantardise dans la construction des mosquées

Ceci est un des signes précurseurs de l'Heure et qui s'est manifesté de nos jours. On le constate dans la construction des mosquées en y dépensant des sommes énormes pour les orner, en imitant ainsi les juifs et les chrétiens dans la construction des synagogues et des églises.

Nous conseillons ceux qui le font à ne commettre pas d'excès et à dépenser ces sommes pour d'autres projets qui seront bénéfiques aux musulmans. Et le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - nous a mis en garde contre ces dépenses inutiles. Il a dit: «Quand vous ornez les mosquées et aurifiez le Mouçhaf (Le Coran), attendez-vous alors à la perte totale».

30 - Une pluie destructrice

C'en est encore un signe. La pluie descendra en abondance au point de s'emporter de toutes les constructions ne laissant que des tentes faites en poils.

L'un des ulémas (Al-Hafedh Ahmad Ben Mouhammad Ben Al-Ghamari) a commenté celà et dit: «Cette pluie sera les obus et les fusées qu'on lance des avions, qui détruisent les maisons sur leurs habitants, sous l'effet de leur explosion. Seules les tentes résistent et ces différentes armes ne peuvent plus les détruire complètement, et les dégats sont plus légers que ceux des constructions.

31 Nous avons montré dans un paragraphe précédent que l'expansion de la science et ses différentes branches est un signe de l'Heure. Les différents ouvrages seront édits et répandus pour devenir à portée de tous les gens, et surtout grâce aux machines modernes telles que les machines à polycopier. Mais, malgré cela, l'ignorance des lois religieuses sera répandue entre les gens. Ce signe se voit clair de nos jours.

O notre Seigneur, instruis-nous dans la religion, ramène-nous vers Toi et vers Ta religion de la belle façon, O Toi le plus Miséricordieux des miséricordieux.

32 - L'abondance de lecteurs et la pénurie des ulémas

Avant la survenue de l'Heure, il y aura une abondance de lecteurs mais la science connaîtra une récession dans le nombre de savants au point de consulter les ignorants qui ne pourront plus donner des justes fetwas sur un problème religieux. Alors ils s'égareront eux-mêmes et égareront les autres.

Il est dit dans un hadith qu'un jour viendra où la lecture sera à son apogée mais la science vraie disparaîtra, et les meurtres se multiplireront. A cette époque, des gens liront le Coran sans que leur lecture dépasse leurs gosiers. Puis le mécréant hypocrite qui donne des associés à Allah entrera en discussion avec le croyant, et l'affaire deviendra encore pire après la disparition des savants en sorte que les gens prennent pour maîtres les ignorants d'entre les hommes. Ils donneront une réponse erronée à toute question qu'on leur posera.

A cet égard, 'Abdullah Ben 'Amr a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Allah ne fera pas disparaître la science en l'enlevant directement aux hommes, mais Il la fera disparaître en faisant disparaître les savants (ou les ulémas), jusqu'à ce qu'il n'en reste plus un. Alors les hommes prendront pour chefs des ignorants qui, interrogés, répondront sans la moindre connaissance, s'égarant eux-même ainsi et égarant les autres».

D'autre part, on cherchera la science chez ceux qui sont peu instruits et qui donneront les réponses sans en être sûrs de leur exactitude. On a dit: «Celui qui ne puise sa science que des livres, commettra des fautes». On a dit également, à ce sujet, que ces ignorants ou les peu instruits sont les innovateurs en matière religieuse.

33 - La mort subite

Ce signe s'est manifesté fréquemment de nos jours et beaucoup de gens périssent à la suite de l'arrêt du cœur ou de l'apoplexie. Donc, l'homme de sens rassis est celui qui juge soi- même, et œuvre pour la vie future sans être leurré par les faux espoirs et souhaits, car tout cela n'est qu'un mirage que l'assoiffé le prenne pour eau.

34 - Le règne des faibles d'esprit.

Jaber Ben 'Abdullah a rapporté que le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit à Ka'b Ben 'Oujra: «Qu'Allah t'en préserve du règne des faibles d'esprit». Il lui demanda: «O Messager d'Allah! Que signifie le régne des faibles d'esprit?» Il lui répondit: «Après mon départ, il y aura des gouverneurs qui ne seront pas guidés par ma guidée ni suivront ma sunna. Ceux qui auront cru à leur mensonge et les aideront dans leur injustice, ceux-là ne seront plus des miens et je ne serai plus l'un des leurs. Ils ne viendront plus boire de mon Bassin. Par contre, ceux qui ne croiront plus à leur mensonge ni les aideront, ceux-là seront des miens et je serai des leurs, et ils viendront se désaltérer de mon Bassin».

«O Ka'b Ben 'Oujra, le jeûne est protection, l'aumône éteint le péché et la prière une preuve. O Ka'b Ben 'Oujra! Les gens sont de deux sortes: Ceux qui débutent leur journée trafiquant de leur âme: ils l'affranchissent ou la conduisent à sa perte».

Les faibles d'esprit sont ceux qui ne raisonnent pas et qui s'adonnent aux plaisirs et dont le comportement est outrancier.

35 - Le rapprochement des temps

Cela signifie que la fin du monde est proche.

Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Les temps se rapprochent, la science diminue, les séditions apparaissent, l'avarice s'étale et le «Harj» devient plus nombreux. On lui demanda: «Que signifie le harj?, O Messager d'Allah. Il répondit: «Le meurtre! le meurtre!».

On a donné l'expression «le rapprochement des temps plusieurs explications:

- La diminution de la bénédiction et ceci dû à l'incapacité des gens à accomplir les mêmes œuvres qu'auparavant, faute de temps. Car, comme étant des gens pieux, ils faisaient tant d'œuvres pies dans un temps moins court.

Ibn Hajar a dit: «Nous avons constaté de nos jours, qu'il nous semble que le temps passe plus vite que nous le sentions auparavant».

Le temps lui-même dont la vitesse ne changera pas, surtout quand l'Antéchrist fera son apparition. A ce propos Anas Ben Malek a rapporté que le Prophète - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «l'Heure n'arrivera pas avant que le temps ne se rapproche en sorte que l'année devienne comme un mois, le mois une semaine, la semaine un jour, le jour une heure, et l'heure le temps d'allumer un feu».

- La courte durée de la vie

- La multiplication du mal et de la corruption en sorte que les uns succèdent aux autres.

36 - La lie du peuple sera la plus heureuse

C'en est encore un signe qu'un temps vienne où on traite le sincère comme un menteur, ou vice versa, on accuse le loyal de la perfidie ou on confie les choses au perfide, et d'autant plus on confie l'autorité à ceux qui n'en sont pas dignes». L'imam Ahmed rapporte d'après Abou Hourayra, que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit:

«A la fin des temps, des années viendront où on croira le menteur, on criera au mensonge au véridique, on aura confiance au perfide et accusera le loyal de perfidie, et où le faible d'esprit décidera du sort de la communauté».

La lie du peuple sera la meilleure d'entre les gens et les affaires du peuple sera entre les mains des vils et des idiots. D'ailleurs c'est bien que l'on constate de nos jours, du moment que les gens pieux soient à leur place pour être chargés des affaires des hommes et de leur sort. Et ce qui est constaté aujourd'hui, c'est que les gens suivent leurs passions même si cela est au détriment de leur religion. Voilà ce qui explique l'apparition de cette classe. Le plus vil d'entre les gens issu d'une souche ignoble sera le plus heureux.

37 - La sédition qui emportera les Arabes

Cette sédition fera disparaître les vertueux et ne laissera que la lie du peuple de laquelle on n'attendra aucun bien, qui ne fera aucun acte de bien ni interdira un repréhensible, et là où la langue sera plus redoutable que l'épée.

A ce propos, 'Abdullah Ben 'Amr a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «L'Heure n'arrivera

pas avant qu'Allah ne fasse disparaître l'élite des habitants de la terre ne laissant que la lie de la société, qui ne fera pas du bien ni interdira un blâmable».

'Amer Ben Chou'ayb a rapporté d'après son grand père, que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «Il arrivera un temps où tous les gens seront criblés en sorte que la lie du peuple seule demeurera, qui ne respectera ni engagement ni dépôt et se livrera aux disputes». Disant celà, il entrelaça ses doigts. On lui demanda: «O Messager d'Allah! Comment devrons-nous nous comporter? Il répliqua: «Vous prendrez ce que vous connaissez, délaisserez ce que vous désapprouvez; vous vous occuperez des affaires de votre élite en délaissant celles des autres».

Et dans un autre hadith, il a dit: «Les pieux disparaitront au fur et à mesure et seuls les méchants resteront pareils aux mauvaises dattes et graines d'orge qu'on délaisse. Et Allah ne se souciera plus d'eux».

38 - La guerre contre les juifs

Ceci aura lieu à la fin des temps, car à cette époque, les juifs seront les suppôts de l'Antéchrist. Les musulmans qui formeront l'armée de Jésus - que la paix soit sur lui -combattront les premiers. Alors tout arbre et toute pierre parlera et dira: «O musulman, O serviteur d'Allah! Voilà un juif qui se cache derrière moi, viens le tuer. A cette époque, les arbres et les pierres seront du côté des musulmans pour les soutenir et ce sera une victoire venant d'Allah - à Lui la puissance et la gloire -.

A cet égard, Abou Hourayra a rapporté que le Messager d'Allah - Qu'Allah le bénisse et le salue - a dit: «L'Heure n'arrivera pas avant que les musulmans ne combattent les juifs, et les musulmans les tueront et à tel point que l'arbre et la pierre derrière lesquels s'abriteront les juifs diront: «O musulman, ô serviteur d'Allah, voilà un


Pour télécharger le livre
 
Total :
Aujourd'hui : 0
En ligne : 1
Retourner au contenu | Retourner au menu
Fatal error: Internal zval's can't be arrays, objects or resources in Unknown on line 0